Google évolue : les documentalistes plus utiles que jamais ?

A l’origine, les moteurs de recherche comme Google, Bing ou encore Yahoo permettaient de voir s’afficher tous les résultats citant les termes d’une requête, à condition bien sûr que les pages soient bien présentes dans leurs index. Les moteurs de recherche visaient l’exhaustivité du Web ouvert là où les annuaires opéraient déjà une sélection.  Les moteurs offraient une bonne vision d’ensemble des contenus gratuits présents sur le Web là où les outils de recherche et de veille professionnels tiraient leur épingle du jeu sur les contenus payants ou des fonctionnalités de recherche plus sophistiquées. Mais aujourd’hui, recourir à Google en pensant pouvoir accéder à la majorité des pages Web et contenus Web gratuits citant les termes de sa requête est un leurre. En effet, quelle que soit la requête, Google, Bing et les autres n’affichent pas l’intégralité des pages correspondants à la requête. Ils opèrent une sélection des pages présentes dans leurs index. Et cela a des conséquences importantes pour la veille et la recherche d’information. Car finalement, ce sont Google, Bing et les autres qui essayent d’interpréter ou deviner nos intentions derrière notre requête et déterminent à notre place ce qui est pertinent et filtrent automatiquement l’information. Ils deviennent curateurs et documentalistes interrogeant leurs propres index. Ils se positionnent en lieu et place des professionnels de l’information mais sans aucun dialogue avec l’usager ou le client afin de comprendre véritablement sa question ou son besoin. Dans un contexte de veille ou recherche d’information, le risque est donc grand de passer à côté d’une information pertinente. Exemples : les limitations de Google pour la veille concurrentielle et e-réputation, nous avons fait plusieurs tests pour évaluer ce que cette sélection opérée par Google engendrait concrètement dans un contexte de veille et de recherche d’information. Nous avons tout d’abord effectué une recherche sur une société, en l’occurrence Pizzorno une société française spécialisée dans la gestion des déchets dans l’idée de réaliser un profil d’entreprise détaillé. Une recherche dans Google sur le terme Pizzorno sans limite de date génère 317 résultats. La même recherche dans Pressedd, un agrégateur de presse française qui indexe plusieurs milliers de titres de presse génère 5977 résultats. Et on constate qu’un nombre non négligeable d’articles repérés sur Pressedd sont également indexés par Google. Mais une minorité d’entre eux apparaissent dans les 317 résultats de notre recherche sur Google conduisant inévitablement à réaliser un profil d’entreprise comportant de sérieuses lacunes.

Lire la suite sur: https://www.fla-consultants.com/fr/blog-actualites/google-documentalistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *