La nouvelle bibliothèque s’inscrit dans l’offre culturelle de l’Institut du monde arabe

3 questions à Jalila BOUHALFAYA-GUELMAMI, Directrice de la Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

La bibliothèque de l’IMA vient d’être restaurée : quelles nouveautés pour les usagers ?

Un grand nombre de nouveautés après une rénovation profonde. Je citerai plus volontiers : des espaces de lecture entièrement rénovés, plus confortables et dédiés pour des usages bien identifiés. Au 1er étage, un espace Découverte pour s’informer, comprendre, se détendre. Aux 3ème et 5ème  étages, des espaces Etude et Recherche. Une nouvelle signalétique permet un accès facilité aux espaces et aux collections.

Des équipements modernisés : un service de reprographie amélioré, un réseau Wifi plus performant, un salon multimédia, un espace Actualité, etc. Enfin, l’ouverture le dimanche et les jours fériés pour mieux s’inscrire dans l’offre culturelle de l’IMA et dans les rythmes de fréquentation des publics.

Quelles ressources proposez-vous aux lecteurs ?

Pour présenter la culture et la civilisation arabes, nous mettons à la disposition des lecteurs un fonds d’une grande richesse constitué de collections multilingues et multidisciplinaires. S’y côtoient une variété de textes fondamentaux classiques indispensables aux travaux de recherche et une ample information pluridisciplinaire facilement accessible à un large public : des collections imprimées (70 000 ouvrages essentiellement en français et en arabe), un fonds ancien d’environ 6 000 documents rares et précieux ainsi que 1 000 titres de périodiques.
Nous proposons également des collections audiovisuelles composées de films documentaires, de films de fiction et de musique. Ainsi que des collections électroniques : une bibliothèque numérique, des e-books, des périodiques en ligne, des bases de données, une sitothèque, des bibliographies en ligne.

La bibliothèque propose-t-elle de nouveaux services ?

En premier lieu, la mise en ligne du catalogue après une ré-informatisation totale.  Notre catalogue permet de faire des recherches en français et en arabe (http://bima-catalogue.imarabe.org). De plus, nos notices sont désormais consultables sur le Sudoc, catalogue que nous avons rejoint en 2013.
D’autres nouveaux services ont également été mis en place comme le service de prêt à domicile, la possibilité d’emprunter une tablette, de travailler en groupe, de découvrir la bibliothèque…

Nous proposons enfin au public de poser une question en ligne. Je rappelle que la bibliothèque de l’IMA est membre du réseau de réponses à distance Eurêkoi où elle répond plus particulièrement aux questions sur le monde arabe (www.eurekoi.org).

http://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2017/07/03/nouvelle-biblioth%C3%A8que-inscrit-offre-culturelle-institut-monde-arabe

 

5 réflexions au sujet de « La nouvelle bibliothèque s’inscrit dans l’offre culturelle de l’Institut du monde arabe »

  1. Thanks for the points you have shared here. Yet another thing I would like to state is that laptop or computer memory needs generally rise along with other advances in the technologies. For instance, as soon as new generations of cpus are introduced to the market, there’s usually an equivalent increase in the shape demands of all computer memory along with hard drive space. This is because the software operated through these cpus will inevitably surge in power to make use of the new technological know-how.
    http://medina-vera3v60.tumblr.com/
    http://mishushinavoq.tumblr.com/
    http://www.dartsforum.at/viewtopic.php?f=13&t=740340
    http://geocachingchile.cl/foro/index.php?topic=590353.new#new

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *